Le Journaliste et l'Assassin

  • Auteur : Janet Malcolm
  • Paru le : 19/01/2024
  • Éditeur : Editions du Sous-Sol
  • Collection(s) : SOUTERRAINS (1)
  • Nombre de pages : 240
  • Format : 17,8 x 11 x 1,5 cm
  • Poids : 244 g
  • Référence : 9782364687615
11.00

En stock, expédié aujourd'hui

Résumé

S’aventurer dans la lecture d’un livre de Janet Malcolm est une tâche aussi passionnante que dangereuse. Il faut parfois effectuer maints détours pour approcher et saisir le coeur de ce qui nous concerne. Le Journaliste et l’Assassin ne fait pas exception et c’est par le biais d’un fait divers que Janet Malcolm interroge la relation entre l’écrivain et son sujet.
L’histoire est à tiroirs : le 17 février 1970, une mère et ses deux fillettes sont retrouvées assassinées dans leur appartement. Jeffrey MacDonald, le père blessé, ancien médecin militaire, est d’abord innocenté avant que les soupçons nombreux n’en fassent le principal suspect. Un écrivain sans succès, Joe McGinniss, s’intéresse à l’affaire et entre en contact avec le présumé coupable et ses avocats. Une relation d’amitié naît, les deux hommes se côtoient jusqu’au procès, échangent, s’écrivent, se confient jusqu’au verdict qui condamne MacDonald à la prison à vie. Accablé, l’écrivain ne cesse de témoigner son affection et sa tristesse dans leur correspondance. Quatre ans plus tard, le livre paraît. Mais à la grande stupéfaction du prisonnier, celui qu’il croyait être son ami offre un portrait à charge d’un homme qu’il considère comme un psychopathe et dont la culpabilité est à ses yeux une certitude. MacDonald du fond de sa cellule attaque le journaliste pour “tromperie et violation du contrat”. C’est le début d’une folle affaire judiciaire dont l’objet n’est autre que ce dilemme moral posé à quiconque s’empare par la plume de la vie des autres.
Le journaliste qui n’est ni trop bête ni trop imbu de lui-même pour regarder les choses en face le sait bien : ce qu’il fait est moralement indéfendable.